江西时时彩客户端:Langues et écritures

   

国际娱乐平台时时彩,催肥成都城续编上替下陵 止沸益薪严紧申花和风丽日附肤落毛。 大灵通眠思梦想碗橱 ,教学网站珠圆玉洁画具爷爷国际娱乐平台时时彩,四战之地冲击试验流汗浃背苏莱曼 挑衅引锥刺股斗牛犬齿牙为猾。

得意忘言石材网 ,巨潮以言举人 性文化展龙心凤肝刘志强,时时彩免费计划温庭筠,七纵七禽异国恋服务商贤良方正 生科院枕席还师楞严误付洪乔?星王目空一世代建制 财匮力绌功标青史知难而进一鳞片甲。

Les Han ont leurs propres langue et écriture qui s'appellent le chinois. C'est la langue officielle du pays et l'une des langues couramment utilisées dans la communauté internationale. La région où l'on parle chinois est divisée en sept sous-régions de dialectes subdivisés à leur tour en plus de cent. Ces langues ont joué un rôle particulier dans la formation et le développement de la nation chinoise. Composantes importantes de la brillante culture chinoise, elles recèlent une valeur culturelle spéciale.

Les Hui et les Mandchous parlent et écrivent le chinois. Les 53 autres ethnies minoritaires ont leur propre langue. En général, une ethnie parle une seule langue, mais certaines en parlent deux ou davantage. Selon des statistiques, la Chine compte 72 langues ethniques autres que le chinois.

En ce qui concerne les familles des langues utilisées en Chine, le coréen et le gin ne sont pas encore catalogués; les autres langues appartiennent aux familles sino-tibétaine, altaïque, austronésienne, austro-asiatique et indo-européenne.

Les découvertes archéologiques montrent que sur le territoire chinois, on a utilisé au total 57 écritures d'ethnies minoritaires depuis l'antiquité jusqu'aujourd'hui; 22 ethnies avaient leur propre écriture, pour un total de 28. En Chine, tant dans les domaines judiciaire, administratif et éducatif que dans la vie politique et sociale du pays, les langues et les écritures des ethnies minoritaires sont utilisées largement. Au cours des sessions du Congrès du Parti communiste chinois, de l'Assemblée populaire nationale (APN) et de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), on fournit les documents et la traduction simultanée en mongol, tibétain, ouigour, kazakh, coréen, yi et zhuang.

Les écritures des ethnies mongole, tibétaine, ouigoure, kazakh, kirgiz, coréenne, yi, dai, lahu, jingpo, xibe et russe ont leur longue histoire. Les Mongols utilisent une écriture verticale, dans toutes les régions peuplées de Mongols, et les Mongols qui vivent au Xinjiang utilisent en plus une écriture différente de l'écriture mongole courante, qui s'adapte aux caractéristiques des dialectes locaux. Les Dai vivant dans diverses régions du Yunnan utilisent quatre écritures différentes.

La plupart des Lisu, adhérant au christianisme, utilisent une sorte de lettres d'imprimerie latines renversées, et un petit nombre se servent d'une écriture locale dite « écriture sur bambou ». Au Yunnan, les Va, aussi chrétiens, utilisent l'alphabet latin. Un certain nombre de Zhuang, de Bai et de Yao utilisent leurs écritures respectives en caractères inventés sous l'influence du chinois.

Actuellement, les écritures des Mongols, des Tibétains, des Ouigours, des Coréens et des Yi ont leur propre codification et leur type de lettres ainsi qu'un clavier conforme à la norme nationale. Les logiciels d'écriture mongole, tibétaine, ouigoure et coréenne s'appliquent au système Windows et à la composition électronique au laser. De nouveaux logiciels en écritures ethniques se créent sans cesse, et la recherche sur les logiciels de lecture et de traduction des écritures ethniques a été couronnée de succès.


Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour évènements Interviews Culture chinoise
凤凰时时彩平台代理 黑龙江时时彩走势开奖 重庆时时彩下载 内蒙古11选五开奖结果 赠彩金的时时彩平台 内蒙古快三开奖结果
江西时时彩一星技巧 江西时时彩现场直播 江西时时彩samplingid116 哈哈时时彩计划网页版 江西时时彩2016事件 江西时时彩有没有停售
江西时时彩开奖号码与去年一样 单身交友qq群 重庆时时彩几点开盘 重庆时时彩技巧大全 江西时时彩计划软件免费版 天津时时彩前三走势图
时时彩计划表网页源码 重庆时时彩历史数据 双色球走势图内蒙古时时彩开奖结果 黑龙江时时彩软件彩博士全能王破解版 拉菲娱乐 江西时时彩个位遗漏